Accueil > Représentants du personnel > S'informer sur les dispositifs > La période de professionnalisation

La période de professionnalisation

La période de professionnalisation est un dispositif conçu pour maintenir, consolider ou développer les compétences d’un salarié, via un parcours de formation personnalisé et en alternance.

Elle vise en priorité des publics fragilisés et permet à l’employeur d’anticiper un reclassement ou une adaptation au poste de travail. Ce dispositif peut être mobilisé par l’employeur ou le salarié ; si ce dernier en prend l’initiative, il peut mobiliser, dans le même temps, son CPF.

Bénéficiaires :  salariés en CDI, en CUI-CAE (qu'ils soient en CDI ou CDD) ou en contrat à durée déterminée d'insertion (CDDI) en déficit de qualification ou fragilisés dans leur emploi.

Particularités : Elle alterne temps de formation théorique et heures de stage pratique au sein de l’établissement, avec le soutien éventuel d’un tuteur.

Dépenses financées par Unifaf :
- frais pédagogiques : Ils sont pris en charge en totalité.
- frais de salaires : Unifaf peut prendre en charge les salaires et charges directs du salarié en formation ou l’allocation de formation dans le cas où la formation se déroule tout ou partie hors temps de travail.
- frais annexes : Au sein de l'Union Européenne, les frais de transport sont pris en charge, prioritairement sur la base des tarifs deuxième classe des transports en commun ou en fonction des taux kilométriques en vigueur dans l’établissement.
- les frais de repas et d’hébergement sont pris en charge dans le cadre des plafonds définis annuellement par Unifaf.

Le financement se fait tout ou partie sur les fonds de la professionnalisation sur la base d’un forfait horaire. Les dépenses non couvertes par les fonds de la professionnalisation peuvent être prises en charge sur les fonds du plan de formation.