Accueil > Représentants du personnel > Financer un projet > Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation

Le financement d’un contrat de professionnalisation s’opère sur les fonds de la professionnalisation.

Le financement par UNIFAF porte sur le temps de formation, d’évaluation et d’accompagnement du stagiaire en formation. Il prend la forme d’un forfait global, dont le montant varie s’il s’agit d’un public prioritaire ou non, mais aussi en fonction du niveau de certification visé. Ce forfait compense partiellement les coûts liés à la formation qui sont à la charge de l’employeur (coût pédagogique, rémunération du salarié en contrat, frais de transport et d’hébergement liés au suivi de la formation).

Les publics considérés comme prioritaires sont les jeunes de moins de 26 ans,  les demandeurs d’emplois, les bénéficiaires de minima sociaux (RSA, ASS, AAH) et les personnes ayant bénéficié d'un contrat unique d'insertion (CUI) inscrits dans des parcours de formation, visant à obtenir une certification reconnue comme prioritaire par la Branche professionnelle.


Les qualifications reconnues comme prioritaires :

Niveaux et fillières et emplois concernés :

V. Filières éducatives, de l’animation, du soin, de l’aide et de l’accompagnement de la personne.

IV. Filières éducatives, de l’animation de l’accompagnement et de l’aide à la personne.

III. Filières éducatives, de l’animation, du soin, de l’aide et de l’accompagnement de la personne, dès lors que la durée de la formation restant à effectuer pour le diplôme n’excède pas 24 mois.

II. Emplois à caractère administratif, technique et selon la liste établie par la CPNE pour les emplois à caractère médico-technique.


Possibilités de financement pour les contrats de professionnalisation reconnus comme prioritaires :

Niveaux de certification Montant de la prise en charge forfaitaire

  • V. 27 euros de l’heure de formation (attention ! volume d’heures plafonné)
  • IV. 13 euros de l’heure de formation (attention ! volume d’heures plafonné)
  • III. 11,50 euros de l’heure (attention ! volume d’heures plafonné)
  • Forfait pour les contrats de professionnalisation non prioritaires : 9,15 euros / heure.
  • Forfait pour les personnes bénéficiaires de minima sociaux ou ayant conclu un CUI  : 15 euros / heure.

Exemple de financement pour l’embauche en contrat de professionnalisation d’un salarié préparant une qualification d’AMP :
Durée de la formation : 635 heures dont 495 heures de formation théorique et 140 heures de stage pratique
Financement maximal sur les Fonds de la Professionnalisation : 530 heures de formation x 27 € = 14310 €

Attention : Les financements indiqués ci-dessus sont donnés à titre indicatif car le montant des prises en charge est fortement tributaire des fonds disponibles.

Le financement d’une formation au tutorat :
Le financement de la formation de tuteur référent peut se faire sur les fonds de la professionnalisation. Unifaf prend en charge les frais liés à la formation du tuteur dans la limite de 15 € de l’heure, pour une durée maximale de 40 heures. Un financement complémentaire peut être accordé dans le cadre du Fonds d’intervention national.