Il y a un délai de franchise de 5 ans entre deux bilans de compétences. Il n’y a pas de délai de franchise pour effectuer à la suite un congé de validation des acquis de l’expérience ou un congé individuel de formation.

Accueil > Représentants du personnel > S'informer sur les dispositifs > Le congé de bilan de compétences (CBC)

Le congé de bilan de compétences (CBC)

Le congé pour bilan de compétences a pour but d’apporter une aide au salarié pour analyser ses compétences, définir un projet professionnel et si besoin, identifier l’offre de formation qui lui permettra de le réaliser.

Le congé pour bilan de compétences ne peut excéder 24 heures et a lieu pendant le temps de travail. Il peut avoir lieu en dehors du temps de travail sur demande du salarié, mais il ne donne pas droit à une allocation de formation.

Bénéficiaires : Tous les salariés qui travaillent depuis au moins 5 ans, dont 12 mois chez leur employeur actuel.

Dépenses financées par Unifaf :
Frais du bilan : Les frais du prestataire sont pris en charge pour 24 heures maximum, dans la limite des plafonds fixés par Unifaf.
Salaire et charges du salarié en congé : La rémunération du salarié est prise en charge dans les conditions fixées pour le CIF, soit 100 % du salaire s’il est inférieur à deux fois le SMIC ou 80 % s’il est supérieur à deux fois le SMIC.
Frais annexes (transport et hébergement) : Ils ne sont pas pris en charge.

Cas particulier du CBC pour les salariés en CDD :
Pour être éligible au CBC, les salariés en CDD doivent justifier de 24 mois de travail pendant les 5 dernières années.. Le congé de bilan de compétences doit débuter au plus tard 12 mois après le terme du contrat. Unifaf peut financer les frais pédagogiques et une rémunération basée sur le salaire moyen perçu au cours des 4 derniers mois en CDD.