Accueil > A la une

Rendez-vous présidentiel en faveur de l'autisme

Jean-Pierre Delfino, directeur général d’Unifaf, et Gilles Valladont, en charge de l’animation et de la coordination du plan autisme d’Unifaf, étaient ce jeudi 6 juillet à l’Elysée à l’occasion du lancement de la concertation du 4ème plan autisme.

Jean-Pierre Delfino, directeur général d’Unifaf et Gilles Valladont, en charge de l’animation et de la coordination du plan autisme étaient présents à l’Elysée, ce jeudi 6 juillet, afin de maintenir l’engagement d’Unifaf en faveur de l’autisme.
Le Président de la République, Emmanuel Macron, accompagné de quatre ministres du gouvernement ont inauguré le lancement de la concertation du 4ème plan autisme. Celui-ci fait suite au 3ème plan dans lequel Unifaf s’était déjà pleinement impliqué.
 

Un bilan réalisé par l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) et par l’Inspection Générale de l’Education Nationale (IGEN) du 3ème plan et une présentation de la méthodologie de concertation du 4ème plan étaient notamment à l’ordre du jour.
Ce lancement de concertation s’est opéré avec l’étroite participation et la prise de parole d’associations de parents touchés par l’autisme qui était très forte. Emmanuel Macron a lui-même partagé un moment d’intimité avec des enfants atteints d’autisme en devenant, le cours d’un instant, guide officiel de l’Elysée avant de clore la réunion.
 

Quatre priorités sont à retenir pour ce nouveau plan :

  • Un effort à destination du secteur adulte : 
Pour ceux qui n'ont pas été diagnostiqués autistes et qui par conséquent ne sont pas pris en charge dans des établissements particuliers. L'objectif est d'avoir un meilleur diagnostic, d'obtenir des places en établissement spécialisé, d'accompagner les autistes veillissants et de former des professionnels (dans le cadre des recommandations de bonnes pratiques).
  • Un soutien particulier aux aidants familiaux (avec des pistes d’action sur le répit et le soulagement des familles)

  • La poursuite des efforts en faveur de l’inclusion scolaire

  • L’effort à destination de l’insertion des autistes dans et par le travail

Unifaf va poursuivre ses efforts en faveur de la formation des professionnels qui accompagnent les personnes atteintes d’autisme et va également s’impliquer dans les groupes de travail de ce 4ème plan. Au cours des sept dernières années, 60 000 départs en formation sur le champ de l’autisme ont été financés par Unifaf.