Accueil > Questions - réponses > Congé de bilan de compétences

Le congé de bilan de compétences

Retrouvez ci-dessous une liste de questions fréquemment posées concernant le congé de bilan de compétences.

Puis-je avoir le financement d’ un bilan de compétences qui sera réalisé avec un organisme qui n’est pas sur la liste régionale d’Unifaf des centres de bilan labellisés ?
Non. Votre demande n’est pas recevable si le prestataire de bilan choisi ne figure pas sur la liste des prestataires de bilan arrêtée par la délégation régionale paritaire d’Unifaf dont vous dépendez compte tenu du lieu d’implantation de l’établissement dans lequel vous travaillez.

Un prestataire m’a proposé de réaliser un bilan de compétences de 30 heures. Quel sera le financement d’Unifaf ?
Les centres de bilan labellisés par Unifaf se sont engagés à proposer des bilans de compétences dont la durée n’excède pas la durée légale du congé de bilan de compétences, soit 24 heures, consécutifs ou non par bilan. Unifaf ne prendra pas en charge le bilan qui vous a été proposé.

Je travaille depuis 6 mois dans un établissement adhérent. Puis-je bénéficier d’un congé de bilan de compétences ?
Non. Pour bénéficier d’un congé de bilan de compétences, vous devez justifier de 5 années consécutives ou non en qualité de salarié dont 12 mois dans l’entreprise.

J’ai bénéficié d’un congé de bilan de compétences il y a un an. Puis-je déposer une autre demande ?
Non. Vous devez respecter un délai de franchise de 5 ans entre deux congés de bilan de compétences.

Puis-je demander un Congé de bilan de compétences après un congé individuel de formation ?
Il n’y a pas de délai de franchise. Toutefois, on peut se poser la question de savoir pourquoi une formation longue a été engagée sans projet professionnel préalable. C’est pourquoi il est préférable de réaliser un bilan de compétences avant une formation longue.

Y-a-t-il un délai de franchise entre un congé de bilan de compétences et un CIF ?
Non. Il est d’ailleurs recommandé de réaliser un bilan de compétences pour définir un projet professionnel qui peut éventuellement déboucher sur un projet de formation qui pourra être financé dans le cadre du CIF.

Puis-je déposer deux demandes de financement en même temps ; l’une concernant un CIF, et l’autre concernant un Congé bilan de compétences ?
Non. En effet le congé bilan de compétences permet d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles ainsi que ses aptitudes et motivations afin de définir un projet professionnel et le cas échéant un projet de formation. En revanche, une demande de financement CIF peut être faite dès la fin du bilan.

Je souhaite réaliser un bilan de compétences hors temps de travail. Dois-je informer mon employeur ?
Non. Si votre bilan est réalisé hors temps de travail, votre employeur n’a pas à être informé du financement par UNIFAF. Votre demande restera confidentielle.

Dois-je communiquer les résultats du bilan de compétences et le document de synthèse à mon employeur ?
Non. Vous n’avez pas l’obligation de communiquer ces documents à votre employeur. En effet, ces documents ne peuvent être communiqués à un tiers qu’avec votre accord. Normalement, les documents élaborés pour la réalisation d’un bilan sont aussitôt détruits par l’organisme prestataire sauf demande écrite du bénéficiaire du bilan de compétences. Même dans ce cas, les documents ne peuvent être gardés plus d’un an.

Mon employeur a-t-il le droit de reporter mon congé bilan de compétences ?
Oui. Votre employeur peut motiver un report pour raison de service. Ce report ne peut être supérieur à 6 mois.

Y a-t-il une prise en charge plafonnée pour les frais de bilan de compétences ?
Oui, le Conseil d’Administration Paritaire d’Unifaf définit pour chaque année un plafond de prise en charge. En 2011, il est de 1 600 euros pour 24 heures.